Les Inrocks

Les Inrocks / « Le monde des musiques du monde » par Louis-Julien Nicolaou
Le 29 octobre 2013

L’épopée mongole d’Altaï Khangaï

La musique traditionnelle induit une géographie des styles, des chants, des rythmes. Impossible d’écouter Ongod, le nouvel album d’Altaï Khangaï sans ressentir l’évidence de cette adéquation entre milieu naturel et esthétique : enfantées par l’immense steppe mongole, cithare, guimbarde et vièles à têtes de cheval semblent vouées à ne chanter qu’elle. Dans ces instruments comme dans le chant guttural où ronronne le grillon diphonique (combinaison d’un bourdon et des sons harmoniques émis par une même voix humaine), passent le vent, la fière course des nomades, le galop des chevaux, toute une épopée rude et envoûtante qu’Altaï Khangaï excelle à restituer. A écouter absolument, sur disque, et en concert, le 12 novembre au Studio de l’Ermitage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s